L'observatoire

Présentation de la structure
La création de l' Observatoire Economique et Social est intervenue dans le cadre des réformes entreprises par le Conseil Economique et Social depuis 1997 sous l'impulsion de son Président. Le constat établi sur l'Institution à la suite de l'audit organisationnel réalisé en 1998 relevait que celle-ci traversait une crise d'identité malgré son ancienneté. L'Observatoire Economique et Social a donc été conçu en tant qu'instrument d'appui au CES pour la réflexion prospective et pour accroître sa capacité de proposition et d'anticipation indispensable à la réalisation de sa mission républicaine.
Au terme du décret n° 2001-656/PRES qui l'institue, l'Observatoire Economique et Social vise en particulier à améliorer et renforcer la capacité d'étude, d'analyse et de prévision du Conseil Economique et Social. Deux fonctions principales lui sont dévolues : une fonction opérationnelle et une fonction de recherche.
Dans sa fonction opérationnelle, l'observatoire assurera la mise en place d'un système d'informations permettant de réaliser la collecte de l'information, son traitement, son stockage et sa diffusion auprès des acteurs économiques et sociaux. C'est dans ce cadre qu'il participera à l'élaboration au sein de l'Institution des rapports annuels sur l'état économique et social de la nation. Au niveau de la recherche, l'Observatoire sera le lieu par excellence où seront étudiées les questions émergentes et où seront développées de nouvelles approches d'étude des dynamiques sociales, afin de permettre la compréhension des réalités sociales et la nature des transformations qui s'y opèrent
En tant que centre de diagnostic et de bilan, d'évaluation et de suivi, de suggestions et de propositions, l'Observatoire peut donc jouer le rôle de lien indispensable entre plusieurs partenaires comprenant la société civile, les organismes publics et privés de recherche ou de production de l'information, les décideurs et les universitaires.

Le Coordonateur
L’Observatoire économique et social est dirigé par un coordonnateur nommé par décret en conseil des Ministres.Il a rang de Conseiller technique
Le Coordonnateur a pour mission d’organiser et superviser les activités de l’Observatoire économique et social.
Monsieur François ILBOUDO est l’actuel coordonnateur de l’Observatoire économique et social. Il a été nommé à ce poste en mai 2006pour l’animer et le rendre opérationnel.
Statisticien démographe de profession, Monsieur ILBOUDO a, auparavant, occupé de hauts postes de responsabilités à l’Institut national de la Statistique et de la Démographie (INSD) au Burkina Faso. Il fut :

Directeur des statistiques générales de 1998 à1999 ;
Directeur de la démographie de 1999 à 20003 ;
Directeur de la coordination et de la coopération statistique de 2003 à 2006.
L’Observatoire économique et social peut faire au Président du Conseil économique et social toute proposition d’étude qui lui paraît présenter un intérêt pour les différents acteurs économiques et sociaux, publics ou privés.
Il est, en outre, la structure chargée du suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’actions du Conseil économique et social. A cet effet, il doit établir chaque année un bilan de l’exécution du programme annuel qu’il soumettra à l’Assemblée générale du Conseil ainsi que le projet de plan de travail de l’année suivante.

Le comité scientifique
Le comité scientifique est une structure consultative constituée d’éminentes personnalités intellectuelles émanant des universités, des centres de recherche, des secteurs socio-professionnels publics et privés.
Il a pour missions de :

assister l’Observatoire économique et social dans l’élaboration de son programme annuel d’activités ;
assister l’Observatoire économique et social dans la conception et la validation des méthodes, outils et modèles de recherche et d’analyse nécessaires à l’accomplissement de ses missions ;
apporter tout appui scientifique à l’Observatoire économique et social, à la demande du Président du Conseil économique et social.
Le comité scientifique est composé de sept (07) membres nommés par le Président du Conseil économique et social sur proposition du Coordonnateur de l’Observatoire économique et social. Ilest présidé par un Enseignant-chercheur ou un chercheur. Son secrétariat est assuré par le Coordonnateur de l’Observatoire économique et social.Il se réunit chaque fois que de besoin pour valider les résultats de la recherche.
Nommés par la DECISION n°2008-0003/CES/CAB/OES du 10 septembre 2008, le comité scientifique actuel est composé comme suit :
Président : Professeur Dieudonné OUEDRAOGO, Géographe, précédemment directeur de l’Institut supérieur en Science de la Population (ISSP).
Secrétaire : Monsieur François ILBOUDO, statisticiendémographe et Coordonnateur de l’Observatoire économique et social.
Membres :

Monsieur Bonoudaba DABIRE, économiste précédemment conseillé spécial du Premier Ministre ;
Docteur B. Emile DIALLA, sociologue, directeur exécutif du Centre d’Analyse des Politiques économiques et sociales (CAPES) ;
DocteurT.Samuel KABORE, Administrateur-économiste, précédemment administrateur du Projet régional d’appui aux cadres nationaux de suivi évaluation des stratégies de réduction de la pauvreté (PARSEP) ;
Docteur Nestorine SANGARE, sociologue, directeur du Centre de Recherche et d’Intervention en Genre et développement (CRIGED) ;
Docteur K. Jocelyne VOKOUMA/BOUSSARI, anthropologue, précédemment Secrétaire générale du Ministère de la Promotion de la Femme.
Les Unités
Au nombre de deux, chaque unité est dirigée par un responsable nommé en conseil des ministres et ayant le rang de Directeur général.

L’unité d’étude et d’analyse prospective est chargée de :
observer et prévoir l’évolution à moyen et long terme de l’économie burkinabè et régionale ainsi que leur environnement international ;
formuler des prévisions économiques et sociales à moyen et long terme;
mener des recherches théoriques et appliquées dans le domaine économique et social.
L’unité d’évaluation des politiques et programmes de développement est chargée de :
mener des recherches, analyser et apprécier l’efficacité des politiques et programmes de développement économique et social ;
formuler des recommandations tendant à une meilleure efficacité des politiques et programmes de développement.
Les rapports
L’Observatoire économique et social présente chaque année, un rapport sur l’état économique et social de la Nation.A cetitre, plusieurs rapports ont été publiés :

Rapport public 2006 : SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIAL DU BURKINA FASO, publié en décembre 2007
Rapport public 2007-2008 : IMPACT DU COUT DE L’ENERGIE SUR L’ECONOMIE ET LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES AU BURKINA FASO, publié en décembre 2009
Rapport public 2009 : SITUATION DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT AU BURKINA FASO, publié en novembre 2010
Rapport public 2010 : AMELIORATION DE L’ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES AU BURKINA FASO : PROBLEMATIQUE DE L’ACROISEMENT DE L’INVESTISSEMENT PRIVE, publié en juillet 2011
Rapport public 2011 : EXPANSION DU SECTEUR MINIER ET DEVELOPPEMENT DURABLE AU BURKINA FASO: CAS DE L'EXPLOITATION AURIFERE, publié en Octobre 2013


Historique

A la faveur des mouvements indépendantistes des années 50, chaque colonie française d'Afrique a mis sur pied un certain nombre d'institutions républicaines dont le Conseil Économique et Social. Au Burkina Faso (ancienne Haute-Volta), le CES a été crée, par la loi N° 4/T9/AL du 19 mai 1959 suite à l'adoption de la constitution du 15 mars 1958.

Le 11 février 1962, il fut réorganisé par la loi N°6/62/AN. Le Conseil Économique et Social disparaît en 1966 avec la 1ère République.

Le 25 février 1985, il réapparaît par l'ordonnance N°85/011/CNR/PRES sous l'appellation du Conseil National Révolutionnaire Économique et Social (CRES). En juin 1991 il reprend son appellation normal du Conseil Économique et Social. Le 13 mai 1993 une nouvelle loi portant création, composition, organisation et fonctionnement du Conseil Économique et Social est adoptée.

Dominique KABORE 1959-1962

dominique kabore 1959-1969

Victot OUEDRAOGO 1962-1966

victot ouedraogo 1962-1966

Kader CISSE 1985-1989

 

Youssouf OUEDRAOGO 1989-1992

youssouf ouedraogo 1989-1992

Fréderic A. KORSAGA Juin-Nov1992

korsaga frederic

Phillipe OUEDRAOGO 1992-1996

Zepherin DIABRE 1996-1997

zepherin diabre

Juliette BONKOUNGOU 1997-2009

juliette bonkoungou